mar 262010
 

Les autorités du musée du Qatar ont dévoilé leur nouveau musée dessiné par l’architecte français Jean Nouvel. Le projet incarne les traditions de la population du Qatar tout en offrant aux visiteurs un dialogue international sur le changement rapide et la modernisation. Construit autour d’un bâtiment historique, le palace de Fariq Al Salatah, qui servait de musée du patrimoine depuis 1975, le Musée national du Qatar est pensé et conçu comme une institution entièrement nouvelle, en accord avec les grandes aspirations qui animent l’AMQ.

La conception de Jean Nouvel se manifeste comme active et dynamique. Situé en évidence dans un programme de 139 000 m² à l’extrémité sud de Doha, où il sera le premier monument vu par les voyageurs arrivant de l’aéroport. Le projet repose sur un assemblage de rose des sables, les disques servent à la fois de toiture et de murs. Les disques sont ni plus ni moins que des dalles en béton armé, à l’intérieur, ces derniers cachent les poteaux. Des façades vitrées combleront les vides entre les disques, de quoi alimenter le bâtiment en lumière naturel.

Au sujet de sa conception, Jean Nouvel a déclaré: « De là, vous quittez le désert derrière, de retour avec des images précieux qui restera gravée dans votre mémoire. Le Musée national du Qatar va devenir la voix d’une culture, leur délivrant un message de modernité, de la métamorphose et la beauté qui se passe quand le désert rencontre la mer ».

Le projet est composé par une grande galerie de 7 990 m², une galerie annexe de 2 000 m², un auditorium de 220 places, un forum de 70 places avec un studio de télévision, deux cafés, un restaurant et une boutique du musée. Des installations séparées sont prévues pour les groupes scolaires et les invités. On retrouve aussi un laboratoire de recherche sur le patrimoine, d’autres pour la restauration et le stockage de ces vestiges.

Les jardins du musée sont spécialement conçus pour le climat intense du Qatar. Les plantations comprendront des herbes et des plantes indigènes, comme les grenadiers, les palmiers dattiers, les herbes et l’arbre Sidra, l’arbre national du Qatar. L’aménagement paysager comprendra aussi des dunes de sable.

Une visite du musée abordera trois thèmes majeurs liés entre eux à travers une boucle de galeries. Il s’agit de l’histoire naturelle de la péninsule de Qatar, avec sa flore et la faune qui se sont adaptés à cet environnement intense de sable et la mer, l’histoire sociale et culturelle du Qatar, avec ses traditions, l’interaction entre le peuple et le monde naturel, et l’histoire du Qatar en tant que nation, à partir du 18ème siècle à aujourd’hui.